Ne perdez plus le fil grâce à nos articles

Nous décortiquons les meilleures pratiques pour vous !

Le blog des réseaux sociaux, de l'internet et de la mobilité.

Pour ne rien manquer, abonnez vous à notre flux RSS ou à notre Newsletter.

Flux RSS : Souscrire

  • Photo Arnaud Augier

    Et si internet se tournait vers l'hyper local ?

    Classé dans Mobile,web-marketing,Blog

    Arnaud Augier


    Si une tendance marketing se dessine en 2015, c'est bien celle de l'hyper local. Si des signes commençaient à agiter la toile en 2010 avec des progressions de recherche exponentielles au niveau local, il semble que bon nombre de poids lourds d'internet s'emparent désormais du phénomène. Pourquoi ?

    Local Mobile Search
    Source comscore 2011

    Nos modes de consommation évoluent, nos entreprises doivent emboiter le pas. En fait, l'évolution répond à de nouveaux besoins et une nouvelle donne : la mobilité a envahit l'espace, la géolocalisation s'est généralisée, les réseaux sociaux explosent ... et la crise est passée par là.

    L'avènement du mobile

    Les terminaux mobiles sont de plus en plus répandus et il est inconcevable aujourd'hui pour une entreprise de ne pas être représentée en mobilité. Faire le choix de créer ou refondre son site internet doit obligatoirement prendre cette dimension quel que soit le site : classique ou e-commerce. La solution du responsive design* peut être une solution viable. Les moteurs de recherche dont le poids lourd Google privilégient désormais les sites adaptés aux mobiles dans le résultats des recherches.
    (*adaptation du même site à tous les écrans). Cela condamne réellement ceux qui ne feront pas évoluer leur outil.

    La consommation et l'achat en ligne est également en forte hausse, l'internaute s'attend à trouver n'importe quel service depuis son téléphone.

    Tourisme Mobile
    Source CCM Benchmark

    Qui dit mobile, dit déplacement. C'est là que l'hyper local rentre en jeu. Une personne qui part en déplacement professionnel ou en vacances utilise son smartphone. Rien de plus facile : avec un smartphone et une géolocalisation activée, on a accès à tout ce qui se passe autour de nous, si seulement les informations sont renseignées. Mais comment ne pas être convaincu par le bien fondé de cette logique ?

    Bataille sur les cartes

    Au niveau cartographie, la bataille de l’hyper local est engagée depuis un certain nombre de mois : Google a développé le service Google + local remplaçant Google + adresse pour pouvoir géolocaliser les entreprises et donner des informations très précises quant aux ouvertures ou aux produits distribués. Le français mappy a emboité le pas en 2012 avec sa plateforme "Web-to-store" afin de faire venir les internautes dans les commerces de proximité. Mappy développe la valorisation d'informations uniques sur les magasins. Et voici qu'en 2015, un nouveau géant s'empare de la valorisation des entreprises au niveau local : Apple développe en France sa version petite entreprise sur Apple maps.

    Apple

    Tout ceci doit nous alerter sur une tendance. Pourquoi les géants du web et de la cartographie s’intéressent ils autant à nos petites entreprises ? Labataille du web est bien là. Aujourd'hui tout le monde ou presque se déplace avec son mobile et se retrouve hyper-connecté. Quoi de plus facile que de connaitre les horaires d'ouverture de la charcuterie qui se trouve devant moi en se connectant à mon smartphone ? Oui quoi de plus facile, si les données sont bien renseignées et si le chef d'entreprise a pris en compte cette nouvelle dimension. Le marché des entreprises est bien là sur le pas de la porte et il requiert une attention particulière quant à la communication locale. L'industrie du net l'a bien compris et développe une armada de solutions pour capter l'attention des petites entreprises en leur proposant de nombreux services et actions publicitaires.

    L'hyper local, l'hyper social

    L'explosion des réseaux sociaux contribue à l'amplification du phénomène de géolocalisation : on se connecte aux réseaux pour connaitre les bonnes adresses aux alentours et les avis des socionautes. On cherche la recommandation de nos amis ou de notre famille sur les différentes plateformes. Le bouche à oreille contribue au développement des commerces de proximité, les réseaux sociaux en sont l'expression moderne. Mais c'était sans compter le rôle de la publicité sociale. Facebook, Google, Twitter et bien d'autres ont pris très tôt la mesure de ce que pouvait apporter les entreprises locales à l'expansion de leur réseau.

    Facebook champion en la matière a développé très tôt la possibilité pour n'importe quelle entreprise de créer des publicités géolocalisées. Vous êtes chauffagiste dans une zone rurale impactant 15.000 personnes, à quoi bon faire de la publicité au delà si votre marché se situe effectivement dans cette zone ?

    La proximité, nouvel eldorado

    Comme le déclarait le président de Paritel en 2012 : "la proximité représente un atout réel car les clients peuvent compter sur une plus grande qualité de service et un meilleur accompagnement localement".

    Si internet est omniprésent, il faut de plus en plus prendre sa dimension locale et sociale. Quoi de plus contraignant que de confier la création de son site à un grand groupe basé à Paris sans aucun SAV sur place ? Comment savoir qui réparera sur place votre imprimante ? Quel commerce pourra vous vendre le produit que vous cherchez et vous donner des informations très précises ?
    Les technologies actuelles offrent la possibilité de rechercher localement les services et les commerces dont vous avez besoin au quotidien mais offre également aux visiteurs l'opportunité de découvrir votre entreprise pourvu que celle ci soit effectivement visible.