Ne perdez plus le fil grâce à nos articles

Nous décortiquons les meilleures pratiques pour vous !

Le blog des réseaux sociaux, de l'internet et de la mobilité.

Pour ne rien manquer, abonnez vous à notre flux RSS ou à notre Newsletter.

Flux RSS : Souscrire

  • Photo Arnaud Augier

    Les amis influencent ils notre comportement sur les réseaux sociaux ?

    Classé dans Réseaux sociaux,Blog

    Arnaud Augier


    Pourquoi lisez vous telle ou telle mise à jour ? Pourquoi cherchez vous tel ou tel produit ?

    Il y a des motivations cachées derrière un grand nombre d'actions lorsque nous sommes sur internet, en particulier sur les réseaux sociaux. L'influence des amis et de la famille a un grand impact sur ce que nous cliquons, voyons, partageons ou aimons.

    Des chercheurs se sont demandés pourquoi nos amis nous influencent tant. Des interrogations sur la façon dont nous interagissons, le temps que nous passons en ligne et les motivations sur nos achats. C'est fascinant d'apprendre pourquoi et c'est particulièrement utile pour les professionnels.

    Peut on adapter ces comportements à notre manière de gérer les réseaux sociaux?

    Images

    Amis et influence : les règles non avouées de l'amitié sur les réseaux sociaux

    Amis dans la vie et amis sur les réseaux sociaux : est-ce pareil ?

    Des scientifiques ont cherché à répondre à cette question dans une étude qu'ils ont menée sur Facebook. En 2012, ils ont demandé à six groupes : collégiens, étudiants ou jeunes adultes, de réfléchir aux différentes motivations d'être ami sur les réseaux sociaux. Ils en ont trouvé 36. Ces règles ont ensuite été évaluées par près de 600 utilisateurs de Facebook (âgé de 18 à 52ans) qui en ont approuvé 13.

    - J'attends une réponse de la personne si je poste sur son profil.
    - Je ne devrais pas dire quoique ce soit d'irrespectueux sur cette personne.
    - Je devrais considérer l'impact négatif d'un post sur les relations avec cette personne.
    - Si je poste quelque chose que cette personne supprime, je ne devrais pas republier.
    - Je devrais communiquer avec cette personne en dehors de Facebook.
    - Je devrais être totalement honnête avec cette personne.
    - Je ne devrais pas mélanger mon travail et les relations avec cette personne.
    - Je ne devrais pas publier des informations sur Facebook que cette personne pourrait ensuite utiliser contre moi.
    - Je devrais faire preuve de bon sens en interagissant avec cette personne sur Facebook.
    - Je devrais évaluer l'impact négatif d'un post sur la carrière de cette personne.
    - Je souhaite à cette personne joyeux anniversaire d'une autre façon que sur Facebook.
    - Je devrais protéger l'image de cette personne quand je poste sur son profil.
    - Je ne devrais pas trop interpréter les motivations de cette personne sur Facebook.

    (La quatorzième qu'on aurait du garder: Je devrais être conscient que les informations que poste cette personne à mon sujet peuvent avoir de réelles conséquences)

    Alors comment appliquer ceci à notre démarche professionnelle sur Facebook ?

    Une composante intéressante du processus d'évaluation est que les participants ont été invité à évaluer si ces règles s'appliquaient aux amis proches, occasionnels ou aux connaissances. Un information intéressante sur la différence entre des amitiés proches et des connaissances.

    Les règles de Facebook pour maintenir une relation, comme de dire "joyeux anniversaire", ont été classées comme les plus importantes pour les connaissances, mais pas vraiment fondamentales pour des amis proches.

    Quel est l'impact pour les professionnels ?

    Un des principaux enseignements est l'importance de la réciprocité.
    La règle n°1 stipule que les gens attendent des réponses à leurs messages, et dans le cas du marketing social, cela peut signifier répondre à un commentaire ou de s'engager avec un like.

    Les règles diffèrent selon si ce sont des amis proches, occasionnels ou des connaissances
    - Les amis proches représentent selon les étudiants les meilleurs amis.
    - Les amis occasionnels sont des personnes que l'on fréquente lors de sorties mais qu'on ne considère pas comme étant proches.
    - Les connaissances sont des gens que l'on a rencontré mais avec qui on n'a pas forcément des relations régulières.

    Pour les marketers, les fans d'une page seront probablement dans la catégorie des connaissances.
    Or l'étude a révélé que la règle relative au maintien d'une relation était primordiale pour ce groupe. S'intéresser à ses fans, répondre aux commentaires et partager des posts intéressants est donc primordial.

    Les amis proches eux nous tiennent connectés à tout moment de la journée et de la nuit
    - Six à dix propriétaires de smartphones âgés entre 18 et 34 ans déclarent dormir à côté de leur téléphone afin de ne pas manquer un appel, un sms ou des mises à jour de statut au cours de la nuit

    Les statistiques proviennent d'une étude de recherche Pew 2012 sur l'attachement au smartphone, et les résultats témoignent de notre dépendance sur le maintien des amitiés et à notre utilisation constante des réseaux sociaux. Quand un ami a quelque chose à dire, nous voulons le savoir à tout moment de la journée.

    Un autre aspect est l'attitude sociale face au téléphone

    - 39% des propriétaires de smartphones déclarent qu'ils ont déjà eu des reproches sur le fait de ne pas répondre assez rapidement aux appels téléphoniques ou aux SMS.
    - 33% déclarent qu'ils ont déjà eu des reproches sur le fait qu'ils ne regardaient pas assez souvent les notifications de leur téléphone.
    - 12% qu'ils passent trop de temps sur leur smartphones.

    Non seulement nous ressentons le besoin d'être connecté à tout moment, mais nous ressentons également une pression sociale pour le faire.

    Quelles leçons pouvons nous en tirer ?

    Les informations sur la façon dont nous sommes constamment connectés soulignent le fait que chaque fois que nous postons sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Google+, les gens pourraient être en ligne avec leurs amis. C'est pour cela qu'il est important de tester les mises à jour à tout moment de la journée pour savoir quel serait le moment idéal

    La recommandation :disons que vous hésitez entre le téléchargement de deux applications. Êtes-vous plus susceptibles de télécharger celle dont vous avez entendu et lu de bonnes critiques, ou êtes-vous enclin à choisir celle que vos amis ont déjà acheté? Même si vous pensez rester objectif et insensible à l'influence des pairs, vous seriez probablement attiré par celui que vos amis ont déjà téléchargé.

    De plus, des études ont montré que l'effet de l'amitié peut conduire à une augmentation exponentielle de la popularité, de la même manière qu'une application populaire sur le Store gagne en popularité parce qu'elle est populaire.

    Ce que cela signifie pour les professionnels

    Même si vous n'êtes pas un développeur d'applications pour Facebook, ces conseils vous concernent.

    Prenez la preuve sociale, par exemple. Si vous souhaitez convaincre un visiteur de faire une action, montrez qu'il y a d'autres personnes qui ont déjà fait de même. Mettez en avant des témoignages de personnes susceptibles d’être connues par le visiteur.

    Facebook vous montre dans une like-box lesquels de vos amis aiment une page afin de vous convaincre de l'aimer.

    Beaucoup a été dit à propos de l'effet des réseaux sociaux sur les amitiés, du bon et du mauvais.
    Nous construisons des amitiés étroites en interagissant directement l'un avec l'autre sur les médias sociaux.
    Lorsque nous interagissons, nous ajoutons de la valeur à l'amitié, et nous sentons plus proches les uns des autres. Selon une étude, l'interaction aide à construire une relation, le partage d'information seul, n'y est pas favorable. Les personnes qui partagent fréquemment sans être attentifs à leurs "amis" risque d'en perdre.

    Construire une bonne relation sur les réseaux sociaux c'est comme une rue à double sens :
    - publier du contenu utile ou intéressant
    - répondre et interagir avec votre auditoire.

    Les amis ont un grand impact sur la façon dont nous utilisons les réseaux sociaux tant pour les décisions d'achat mais pour bien plus encore. Il est intéressant de connaître la façon dont nous utilisons les réseaux sociaux en tant qu'individus et comment les professionnels peuvent mieux prêter attention à leur fans et partager des informations.